Live-report : Tout pour tous #6

Voici enfin le live-report donnant suite au tout pour tous #6…. Nous en avons effet carrément trainé pour la production de celui-ci pour diverses raisons dont le fait que La Chaise Musicale veuille développer d’avantage le Tout pour tous avec une toute nouvelle version sur 3 jours mais aussi et surtout une évolution des objectifs de l’événement qui se traduira par la présence de très nombreuses formes artistiques, de la diffusion de médias alternatifs, etc…. Nous en dirons plus sous peu.

Notons que suite à une mauvaise (ndlr: plus que très mauvaise pour la peine) manipulation, nous n’avons aucun support vidéo de cette sixième édition… Ce qui est plus que dommage à la vue de l’intensité qui a été celle de l’ambiance en salle. Nous avons mis plus de photographies sur le live report du coup. C’est parti :

Une fois n’est pas coutume, après une très courte nuit, nous accueillons le premier groupe à 11h00 pour la première balance. Durant toute la journée, les groupes arrivent et sont accueillis façon Chaise Musicale, par de charmantes hôtesse souriantes qui plus est, ce qui leur fait un grand effet en général , ils balancent puis vont se poser dans la loge commune (ou font l’inverse… Mais on s’en fout).

Les portes ouvrent à 17h00. C’est toujours un peu kit ou double pour le premier groupe…. Et cela aura été kit cette année. Il arrive parfois, malheureusement, que le premier groupe se sente un peu seul au moment de l’ouverture des portes, et ce fut le cas cette année. En même temps, le groupe jouait également ailleurs plus tard dans la soirée et il semblerait que son public était plutôt allé à l’autre concert. C’est le groupe luxembourgeois Gina Simmons and the nobodies qui a eu la lourde tâche de mettre le feu au poudre et, bien qu’il y avait peu de monde pendant leur set, ils l’ont fait avec Brillo.

 

 

 

 

 

Ce sont ensuite le copains de The Nunchaks qui investissent le plateau en assénant leur rock n roll des plus énervés et énergétique. La salle commençait à se remplir les premiers head bangs commencent à se déclencher ça et là.

 

 

 

 

 

Les planches chauffent de plus en plus, c’est au tour du troisième groupe de la journée d’envoyer du gros pâté à la sauce metal rock… Sliver…. Ce groupe a remplacé une autre formation locale qui s’est désisté suite au split du groupe. Le constat est donc d’admettre que nos chers arrivés de dernière minute, qui sont de plus de très bons amis que La Chaise Musicale a déjà programmé plusieurs fois, avaient très largement leur place dans la programmation et ont très largement su imposer leur style à un public demandeur.

 

 

 

 

 

C’est avec un plaisir non dissimulé que nous avons accueilli ce groupe des plus rock n roll malgré un line-up des plus atypiques, à savoir un violoniste/pianiste, une violoniste et une batteur. Ils sont originaires de Nancy, sont managés par Stylobrique, et étaient le groupe émergent choisi sur le catalogue 54 tour 2013. Leur show était ENORME, ils ont plu aux personnes venus se confronter à une programmation ne leur étant pas forcément commune pour diverses raisons (des parrains et des élus locaux) par leur formation des atypiques qui permet une relation esthétique qualifiable « de réelle expérience novatrice » ainsi qu’aux amateurs de musiques alternatives bien péchues par leur fougue et l’énergie qu’ils dégagent sur scène. Ce sont les Filiamotsa

 

 

 

 

 

Et voila, la moitié de la soirée est déjà morte…. Plus même puisque les Riot Gang nous avaient appelé la veille au soir vers 22 heures pour nous dire qu’ils avaient eu un accident, sans aucun blessé bien heureusement… Surtout quand on voit les photos de leur épave. Nous leur avons d’ailleurs fait parvenir un petit peu d’argent pour les aider. Ayant appris l’annulation la veille de l’événement à 23 heures, les membres de l’association ont décidé de ne pas le remplacer et de laisser un poil plus de temps à tous les autres artistes. Une fois n’est pas coutume. C’est la deuxième fois de suite que le coup de coeur programmation annule sa venue… Dommage.

C’est empli de joie que nous avons ensuite rencontré puis accueilli les gars de Versus You. C’était un réellement un plaisir, tant pour leur musique qui a sur ravir tout le monde mais aussi et surtout pour diffuser un des groupes les plus activistes en terme d’organisation de concerts au Luxembourg. Ils ont déjà joué avec et programmé avec tous les « plus grands » : Propagandhi, Nofx, Mad caddies, Belvedere, etc… Leur musique mid-tempo et pas forcément des plus agressive a comblé les plus anciens devenus coutumiers d’uns visite de 18h à 21h30. Quant aux jeunes gens plus motivés à se frictionner doucement le dos lors d’un joyeux pogo, ils en ont également eu pour leur argent (bien que le prix de la place soit modique (whouahaha) :) ).

 

 

 

 

 

De nombreuses personnes avaient fait le déplacement tout spécialement pour eux. Les « vétérans », mais plus qu’énergétiques et reformés depuis peu, les PKRK, arrivent sur scène. Vincent est tout simplement survolté (et très certainement légèrement éméché) et le public commence a réellement être chaud de chez chaud. Les slams s’enchainent à une vitesse folle. Le groupe joue ses quelques nouveaux morceaux mais surtout tous ses tubes. C’est le coeur empli de joie, après un show d’une rare intensité que le groupe laisse la place aux tontons.

 

 

 

 

 

Le glas était de plus en plus proche de son retentissement. Parabellum monte sur scène. Il est un fait, c’est que ceux là sont de vrais rockers à l’ancienne. Il est impossible de leur donner un âge… Seraient-ils immortels ? En tous cas, ils ont mis tout le monde d’accord. Est-la maturité qui parle ou ont-ils simplement trouver l’alchimie de ce que se doit d’être un bon groupe rock. En tous cas, leur show n’a pas laissé le public indifférent.

 

 

 

 

 

Comme chaque année, les groupes étaient heureux comme ce n’est pas permis par l’accueil et ce coté convivial. Tout le monde aura donc passer une excellente soirée.

Nous tenons une fois encore à remercier nos parrains, partenaires, bénévoles, les collectivités locales sans qui rien n’aurait été possible ainsi que tous les gens qui sont venus et qui ont passé selon toute vraisemblance un très agréable (et intense) moment.

C’était donc encore une fois une très bonne édition du Tout pour tous, et cela à tous points de vue hormis le fait que le fréquentation n’est pas été des plus accrues.

Nous sommes actuellement en train de bosser sur la programmation mais aussi et surtout le développement du concept pour la prochaine édition, plus de news d’ici peu de temps sur ce même site bien sur.

Au plaisir de se voir dans les prochains concerts de La chaise Musicale ou lors de n’importe quel autre concert ou événement.

Bye.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>