Live report : Tout pour tous #4

Hé bien suite au départ de Luc, l’ancien Président et membre fondateur de La Chaise Musicale, le Tout pour Tous #4 a bien faillit ne jamais voir le jour. Le fait était que les membres n’avaient pas envie de porter ce projet sans celui-ci….

Le deal était donc qu’il s’en occupe à distance car n’étant plus en Lorraine. Du coup c’était reparti. Cela a un peu été la galère mais au bout du compte et après un décalage d’avril à octobre, le Tout pour Tous #4 a vu le jour. Cela nous a même permis de réaliser un partenariat avec l’AC2M pour en faire une date du 54 tour. C’est une bonne chose.

Hé bien par quoi commencer après une aussi bonne édition…. Simplement par dire que ce n’était que du bonheur en barre, de la dynamite comme ovomaltine. C’est certes un peu présomptueux mais c’est un point qui a été partagé par tous les gens en présence… Hormis une personne peut-être.

Il y a effectivement un gars complètement fondu qui nous a traité de voleur quand on lui a sympathiquement demandé de quitter les loges pendant une petite demi-heure avant de faire quelques chose que nous n’aimons vraiment pas le moins du monde car il commençait à vraiment être pesant : en référer à la sécurité pour qu’il le sorte mais avec le sourire svp. Le gars est revenu environ deux heures après. Il était bien plus clair, il est même venu s’excuser et a finit la soirée en after avec nous et du coup, pour la peine, il a trouvé cela complètement génial et veut être bénévole l’an prochain. Tout cela en guise d’intro pour dire que c’était vraiment une ENORME SOIREE super sympa.

Entrons à présent dans le vif du sujet…. Après quelques jours de montage, de mise en place de signalisation, de préparation catering et autres choses en organisation pré-évenementielle, nous étions le samedi 8 octobre à la salle municipale de Tucquegnieux à 17h00 pour l’ouverture des portes. Comme chaque année, le bal commence avec les groupes locaux sélectionnés suite à un appel à candidature réalisé sur la Grande Région.

C’est la jeune formation Less you stay qui a lancé les hostilités. Il y avait déjà un peu de monde pour les acclamer. Cette tâche n’est pas des plus aisées et ils s’en sont très bien sortis nos jeunes metalleux originaires de Jarny.

LYS1

C’était déjà une bonne chose de faite, la machine était lancée. Il n’y avait pas de retard (ce qui, au demeurant aurait été de mauvaise augure juste avant le deuxième groupe sur huit). Ce sont donc les un peu moins jeunes gens de Patient Zero qui sont venus investir la scène pour donner leur musique soignée en pâture au public un peu plus nombreux. Il s’agit de l’ancienne formation Astero H regroupant des membres de Redrum et la Soulkitchen. Au fil des ans, leur musique n’a eu de cesse de se bonifier (pour ceux qui préfèrent la fluidité aux nébuleuses de technicités et d’enchevêtrement de plans tout du moins). Rien à redire, cela a tourné à la perfection, ce fut une très bonne prestation que nous ont offert les Patient Zero. Ils ont bien fait chauffer l’ambiance dans la salle.

patient1

Tout allait pour le mieux, le public commençait à abonder, les formations musicales  avaient commencé à goûter au catering et à partager quelques instant en loges. C’est aussi un des concepts de l’événement, les têtes d’affiche et groupes locaux conviés à jouer sont, dans le meilleur des cas, logés à « la même enseigne » et peuvent ainsi partager quelques instants de vie, échanger des propos et des expériences (et quelques autres trucs.. no comment). Les gars de My dark project arrivaient sur scène. Il y avait déjà beaucoup plus de monde pour les acclamer.  C’est très certainement un groupe en devenir. C’est un jeune groupe qui commence à pas mal s’exporter. Leur musique, pour ceux qui apprécient, rappelle très fortement System of down. Ils jouent de plus à la perfection, leurs shows sont toujours de très bonne facture et, pour ne rien gâcher, ils  rodent toujours dans les fiesta et afters divers après les shows. Pas mal de personnes ont ainsi pu découvrir leur musique… Et leur acheter leur premier album.

mydark2

Ce fut enfin au tour de l’ovni de cette édition de faire son apparition…. Effectivement, il a très certainement s’agit de la formation la moins punk-rock de la soirée en terme de sonorité car en ce qui concerne l’attitude et la démarche, ceux-là n’ont rien à envier à bon nombre de groupes punk-rock. Ils ont clairement mis le feu en se passant à tour de rôle tous les instruments dont ils usent (contre-basse, batterie, guitare, boîte à rythmes, clarinette, etc…). Ils nous ont proposé un show détonnant et de bonne augure. C’était le dernier groupe « local » convié à se produire lors de cette édition 2010.

voodoo3

Passons à présent au reste de la soirée… Il était en gros 20h30 quand les rockers swingers de the wayfarers sont montés sur scène pour le plus grand plaisir de tous. Les gens dansaient sur les rythmes très rock àb’ et les solos de saxophones ou de contre-basse. Très jolie prestation, très bonne ambiance, tout le monde était heureux…. Et nous aussi pour la peine. Les « anciens » étant venu par curiosité ont en eu pour leur compte et en redemandaient. Le seul problème, en ce qui les concernait tout particulièrement, est qu’à la suite de cela, les shows allaient monter en intensité si l’on peut dire.

A la suite, ce sont en effet les collègues de Joey Jeremiah qui sont venus s’emparer de la scène. C’est avec un plaisir non dissimulé que nous les avons accueillis à bras ouverts. Ce sont des vieux de la vieille de la scène hard-core française. Nous les avions déjà fait jouer il y a bien 4 ans aux trinitaires à Metz. Comme à leur habitude, ils nous ont donner un show des plus détonants (mais court)…. Et effectivement, par rapport à la petite remarque de tout à l’heure, c’est également l’heure à laquelle le public le moins averti a choisi pour quitter la salle en majeure-partie. Ils ont ainsi pu laisser la place à de plus jeunes gens, retardataires, et venus pour voir se déchaîner le reste de la programmation.

En autant de temps qu’il suffit à la dire, nous nous acheminions peu à peu vers la fin de la soirée mais ce n’était que reculer pour mieux sauter. Nos québécois chéris de Mute sont arrivés sur scène vaillant et remontés à bloc. Même si une infime partie du public était bien venu expressément voir cette formation, la majeure partie des gens ne connaissaient pas ce groupe. Le pari programmation découverte fut gagné… Ils ont simplement mis le feu aux poudres dès leur entrée sur scène. Les compositions sont hautement technique mais n’en perde pas moins en efficacité ou en mélodie, ce n’est pas un simple étalage de virtuosité. Le groupe est de plus complètement électrisé lors de ses shows, cela saute, court,  vole presque. Ils ont mis absolument tout le monde d’accord. C’était un show ENORME et le public n’y est pas rester indifférent le moins du monde, il y avait une ambiance de folie.

Nous y étions, le dernier groupe de la journée est arrivé sur scène. Ce n’était autre que les Ramoneurs de Menhirs. Eux par contre sont arrivés en terre conquise car une bonne partie du public était venu pour eux. Ils ont simplement enflammé la salle, il n’y a qu’à voir l’ambiance relatée sur les photographies ci-dessous. Ils ont enchaîné leur titre ainsi que des reprises de Bérurier Noir. Le public oscillant entre danse, pogo et descente de bière  à grande vitesse n’en pouvait plus… Enfin si car même au bout d’un peu plus d’une heure et demi de set, il en voulait encore mais nous avons du donner fin à cette osmose des plus sympathiques car nous n’avions le droit d’offrir du bon son à notre public « que » jusqu’à  2h00 du matin.

Que dire de plus après cela…..

Comme chaque année, nous remercions tous les gens, parrains, collectivités, etc…. qui ont participé de près ou de loin à la réalisation de cet événement qui ne pourrait exister sans un tel soutien. Nous offrons également une dédicace toute particulière à nos bénévoles qui ont bien cassé la bouche. C’était une très très très bonne édition.

4 réflexions au sujet de « Live report : Tout pour tous #4 »

  1. mais avec un iPad dans les mains e7a fait beaucoup plus cool tu ne snepes pas? Sinon, mis e0 part ce facteur cool , e0 quoi bon avoir un iPad?REGARDEZ-MOI J’AI UN IPAD!! JE VAIS LE DIRE SUR MON BLOG POUR QUE TOUT LE MONDE LE SACHE!! JE VIENS DE JETER 600$ PAR LA FENcaTRE POUR UN PRODUIT DONT JE N’AVAIS PAS VRAIMENT DE BESOIN, MAIS C’PAS GRAVE PARCE QUE J’AI UN IPAD.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>